Post Doctorant en IRM Cardiaque F/H

Ref. - 2017_IHU#419/06/2017Deadline : 31/08/2017
Informations générales
Lieu de travail : PESSAC
Type d'emploi : BIATSS-ITRF / Contractuel
Structure : Département sciences du vivant et de la santé.
Détail de l'affectation : Institut Hospitalo-Universitaire LIRYC (IHU LIRYC) Hôpital Xavier Arnozan – Avenue du Haut Lévêque – 33600 Pessac
Date de prise de fonction : 01/10/17
Durée : 24 MOIS
Quotité de travail : 100%
Mission principale :

Ce poste s’inscrit dans le cadre du projet scientifique Européen ERC « ECSTATIC (http://cordis.europa.eu/project/rcn/206486_fr.html),  débuté en 2017. Votre rôle sera de développer l’IRM cardiaque à 1.5T sur une machine Siemens. L’objectif principal est d’améliorer la visualisation de la structure cardiaque impliquée dans les troubles de conduction électrique (zones de fibrose, infiltrats graisseux, …). Pour cela, vous serez en charge de développer des méthodes d’imagerie bien résolues dans l’espace (objectif : résolution isotrope inférieure au millimètre) et robustes contre les mouvements respiratoire et de contraction cardiaque. Les méthodes envisagées sont des améliorations des techniques déjà utilisées en clinique (inversion récupération, imagerie paramétrique T1 et T2, Diffusion,…) en exploitant les méthodes d’accélération récentes (SMS, imagerie parallèle) et/ou d’échantillonnage non cartésien.

Vous développerez ces méthodes d’acquisition innovantes dédiées à l’aide du séquenceur du constructeur et les algorithmes de reconstruction spécifiques associés dans l’environnement du Gadgetron (plateforme de reconstruction open source permettant le développement de modules de traitement d’image en Matlab, Python ou C++). Les méthodes seront évaluées sur des modèles précliniques et sur des patients. Les données d’imagerie produites doivent permettre une meilleure caractérisation des dysfonctions électriques liées aux modifications de la structure myocardique pathologique en les intégrant avec les mesures d’activités électriques obtenues par cathéters ou par mesure cutanée multipoints.   

Activités essentielles :
  • Implémenter de nouvelles méthodes d’acquisition et de reconstruction d’images cardiaques mieux résolues dans l’espace et robuste aux mouvements cardiaques et respiratoires
  • Valider ces méthodes sur des modèles précliniques et sur des patients
  • Traiter les données obtenues et rédiger les publications. Participer à la diffusion des résultats dans les congrès internationaux du domaine (imagerie et cardiologie)
  • Participer aux phases expérimentales (réalisation des acquisitions d’images), travail en groupe sur un projet multidisciplinaire
Compétences attendues :

Diplôme(s) exigé(s) et/ou niveau de qualification :

Doctorat en IRM

Savoirs

Background solide en physique de l’IRM, attesté par un doctorat en sciences avec plusieurs publications dans des revues scientifiques à comité de lecture du domaine de l’IRM. Programmation de séquences IRM, avec de préférence une expérience sur IRM Siemens et/ou en cardiologie. Compétences en programmation d’algorithmes de reconstruction d’image, faisant appel aux méthodes d’imagerie récentes (ex : compressed sensing, imagerie parallèle, SMS,…). Programmation en Matlab et en C++. La connaissance de l’environnement Gadgetron est un plus mais n’est pas obligatoire.

Savoir-faire

Physique de l’IRM, programmation de séquence IRM (expérience sur Siemens fortement appréciée), reconstruction d’images en Matlab ou C++.

Capacité à évaluer expérimentalement les méthodes développées.

Savoir-être

Attiré par un environnent de recherche. Grande autonomie et capacité de d’initiative pour assurer la marche du projet. Capacité à travailler de manière autonome et en équipe. Capacité d’intégration au sein de l’équipe d’imagerie de l’IHU Liryc. Interaction avec les différents acteurs du projet de recherche (physiciens, radiologues, cardiologues, mathématiciens,…)

Modalités de candidature : 

Merci d'adresser votre candidature complète (CV et lettre de motivation) à l'adresse courriel recrutement@ihu-liryc.fr

Informations complémentaires : 

Porté par le professeur Michel Haïssaguerre (Université de Bordeaux et service  de  cardiologie  du  CHU  de  Bordeaux),  LIRYC  (L’Institut  de RYthmologie et de modélisation Cardiaque) est l’un des six instituts hospitalo-universitaires (IHU) créés sur le territoire national ayant pour objectif de constituer un pôle d’excellence en matière de recherche, d’enseignement, de soin et de valorisation.

LIRYC est constitué de chercheurs académiques, de cliniciens, d’industriels et de laboratoires labélisés. Ses activités de recherche et l’enseignement sont conduits sur le site de Xavier Arnozan dans un nouveau bâtiment dédié de 7300 m2.

LIRYC  est  spécialisé  dans  l’étude,  le  diagnostic  et  le  traitement  des dysfonctions  électriques  du  cœur,  à  l’origine  de  nombreuses  maladies cardiovasculaires avec pour objectif d’offrir une plateforme de recherche médicale unique en Europe, qui combinera des équipements et un savoir- faire en cardiologie interventionnelle, en imagerie, en modélisation et en traitement du signal, ainsi qu’un pôle de formation pour les étudiants et les chercheurs du monde entier.

En  partenariat  avec  de  nombreux  acteurs  institutionnels  et  industriels, notamment l'Université de Bordeaux, le CHU de Bordeaux, l'Inserm , le CNRS et l'Inria , le Conseil Régional d’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, la recherche appliquée issue des travaux réalisés au LIRYC accélérera la diffusion de techniques innovantes pour la prise en charge des patients.



HAUT